Angleterre : Harry et Meghan ont gagné

La Reine d’Angleterre plie sous conditions

La reine, matriarche, de l’Angleterre a déclaré le samedi 18 janvier 2020, que “le duc et la duchesse de Sussex n’utiliseront plus leur titre d’altesse royale puisqu’ils ne sont plus des membres actifs de la famille royale”. Une décision qui rappelle celle prise en 1996 concernant Lady Diana, la mère du prince Harry.

En quittant la famille royale, le prince Harry et son épouse Meghan suivent les traces de Lady Di. La maman et très respectée, du “sale gosse” de la royauté britannique, avait elle aussi, perdu son titre d’altesse royale.

Dans une déclaration inhabituelle qui a mis fin à dix jours de crise, la reine a déclaré samedi que “le duc et la duchesse de Sussex n’utiliseront plus leur titre d’altesse royale car ils ne sont plus des membres actifs de la famille royale”.

Samedi en soirée, le palais royal a déclaré officiellement :

“Le duc et la duchesse de Sussex n’utiliseront plus leur titre d’altesse royale car ils ne sont plus des membres actifs de la famille royale. Ils ne rempliront plus les obligations royales” et “ne pourront plus représenter officiellement la reine”,

Malgré l’annonce, Elizabeth II est apparue en souriant le lendemain, aux côtés de son fils cadet, le prince Andrew. Une église de Norfolk, située à l’est de l’Angleterre. La Reine a assisté au service religieux. C’était sa première apparition publique depuis l’annonce su 8 janvier 2020. Lorsqu’Harry, son petit fils l’informait vouloir quitter ses fonctions royales pour devenir indépendant, pour s’installer avec sa famille au Canada.

La Reine l’ayant accepté, Harry et Méghan sont maintenant, libérés de leurs obligations royales. Et le couple ne sera plus accusé de vouloir le beurre et l’argent du beurre. Néanmoins, Harry et Meghan gardent un des liens étroits avec la famille royale. C’est un statut sans précédent. Toute la famille a unanimement salué cette décision.

Les journaux noircissent de blablas le papier

Le Daily Telegraph a titré : “C’est un accord indéniablement radical”, Le Sunday Mirror a publié en première page : “la reine commande un Megxit dur”, en référence au Brexit prévu le 31 janvier 2020.

La relation orageuse entretenue entre le couple Harry et Meghan avec les journaux britanniques a pesé très lourd dans la décision de quitter le royaume d’Angleterre. Ainsi, la presse a été régulièrement accusée de racisme, envers l’épouse d’Harry, qui est une métisse américaine ; et elle a abandonné sa carrière d’actrice avant son mariage royal. La presse sensationnelle a régulièrement attaqué Meghan avec des articles très acides, la surnommant de “duchesse capricieuse”.

L’ancien attaché de presse royal, M. Sun Dickie Arbiter a déclaré :

C’est absolument sans précédent, aucun membre de la famille royale n’a jamais remboursé d’argent, même ceux qui, avant Harry, avaient déjà été privés de leur statut d’altesse royale”.

Ainsi, selon les dires de l’expert en protocole de la famille royale, M. Alastair Bruce qui a été interrogé par le journal le Sun, concernant l’abandon du titre d’altesse royale des époux Harry et Meghan équivaut à “une abdication”. Il informe qu’Harry est de ce fait, rétrogradé au même rang que les autres ducs britanniques, qui sont une trentaine.

La Reine d’Angleterre a ajouté dans une déclaration personnelle :

“Harry, Meghan et Archie resteront des membres très chers de ma famille et qu’ils garderont leur titre de duc et duchesse de Sussex”.

Les époux reçoivent lors de leur mariage un titre royal honorifique, qu’ils perdent en cas de divorce.

Si le couple peut conserver son titre royal, il renonce cependant à son allocation alimentaire. Il s’engage aussi à rembourser certaines dépenses publiques dont il a bénéficié et notamment les deux millions de livres sterling, qui représentent tout de même 2,3 millions d’euros. Cet argent a été utilisés pour rénover le “Frogmore Cottage” à Windsor, la résidence des époux au Royaume-Uni.

Rétrogradation dans l’ordre de succession pour le trône d’Angleterre

Ainsi, le jeune prince perd son titre et passe de la 6ème à la 31ème place, dans l’ordre de succession au trône britannique

Sa maman Lady Diana a perdu ce statut royal, après avoir divorcé du prince Charles en 1996.

Sa tante Sarah Ferguson, a perdu ce statut royal lorsqu’elle s’est séparée du prince Andrew.

Mais c’est la toute première fois qu’un membre de la famille Windsor de naissance est privé de son statut royal.

Pendant que de nombreux commentateurs font un parallèle avec l’abdication du roi Édouard VIII en 1936, qui a du renoncer au trône d’Angleterre car il a épousé une américaine divorcée, mais, le frère de la Reine n’a jamais perdu son titre. Il a simplement été rétrogradé.. Son identité de “Sa Majesté le Roi” est devenu ” Sa Majesté royale le duc de Windsor “.

La royale monarchie rénove ses fondations ?

La décision de la reine Elizabeth II marque ainsi un tournant dans l’histoire d’une des plus anciennes institutions britanniques. Et ouvre une ère de nouveau fonctionnement resserré autour de ses membres royaux.

divers sources dont CNEWS

nous contacter